Ville-sur-Terre

Le 13 juin 2017

J’ai été battu. Mais je suis classé en tête des « petits candidats », ceux qui n’ont pas eu droit à une exposition minimum, ni dans les émissions et journaux de france3, ni dans les colonnes de l’est-éclair.
Merci de prendre connaissance de ce communiqué.
Il vous invite à aller voter et à bien voter.


Il ne vous reste que quelques heures pour faire votre choix ! Si vous ne pouvez prendre le temps de parcourir la trentaine d'articles qui traitent de sujets importants locaux et nationaux, je vous invite à visionner ces 5 vidéos.
#-1 = les 3 mn de l'interview du candidat par Canal 32

#-2 = les 9 minutes de "BIEN VIVRE EN CHAMPAGNE" (c'est mon programme en décor naturel)

#-3 = les 10 minutes des casseroles du député sortant Nicolas Dhuicq (un grand moment)

#-4 = les 3 minutes de "Non, le candidat ECOLO n'est pas un Charlot "(si vous avez le temps)

#-5 = les 10 mn de "Avant de se rendre dans l’isoloir, comment choisir son député à partir des professions de foi...

bien-vivre-en-champagne

Bien vivre en Champagne

Lire la suite

Mes communiqués

La Video de campagne du candidat Michel GUERITTE est en ligne

[ 29 Mai 2017 ]  Parce que beaucoup préfèrent visionner une vidéo que de lire un article, le clip de campagne détaillant le programme de Michel GUERITTE,  candidat dans la première ciconscription de l'Aube a été publiée sur le site du candidat et sur ses reseaux sociaux Facebook et Twitter.

Lire la suite

Participez

Recevez les informations de la campagne

Suivez-nous

gestion_dechets_nucleaires

La gestion des déchets nucléaires

La gestion des déchets nucléaires est un problème majeur pour notre génération et les générations futures. C'est un drame pour moi, parce qu'il y a 71 ans, ma mère m'a mis au monde, ici, à VILLE-SUR-TERRE, à 5 km de SOULAINES, dont j'ai fréquenté l'école de 8 à 10 ans. SOULAINES qui accueille la plus grande poubelle nucléaire du monde ! Sera-t-elle détrônée par la poubelle CIGéo de BURE ? C'est un drame pour moi, parce que les retombées du nuage de Tchernobyl et les retombées quotidiennes du nuage de l'ANDRA sont responsables d'un excès de pathologies : thyroïdites, cancers, leucémies... C'est un drame pour moi, parce que famille et amis sont concernés. C'est un drame pour l'économie de la région qui est condamnée à une mort lente et inéluctable. Tous ces thèmes sont développés sur le site de l'Association la Q.V. (Villesurterre.com).

Lire la suite

mort_eco_bar-sur-aubois

La mort lente et inéluctable de l’économie du Bar-sur-Aubois

" L'économie du Bar-sur-Aubois est condamnée à une mort lente et inéluctable", je le répète depuis des années. La poubelle nucléaire de SOULAINES a déjà 25 ans. Aucune activité économique ne s'est installée autour de SOULAINES en dehors d'autres activités nucléaires : d'autres poubelles nucléaires, des activités de transports de déchets nucléaires, des activités de tri de déchet nucléaires... Le nucléaire appelle le nucléaire et chasse toute autre activité. Les citoyens ont évolué. Depuis Fukushima, l'image du nucléaire a évolué. Le nucléaire flingue tout. C'est la mort de l'économie. C'est la mort du tourisme. Je vous invite à lire attentivement ce dossier complet : Garçon, l'addition !  Nos élus ont une grande part de responsabilité , ils ont fait le choix depuis 25 ans de sacrifier le Canton de Soulaines . Pourquoi nos élus depuis 1985 se laissent-ils acheter  ainsi ? Pourquoi croient-ils encore aux promesses ? Cela fait 25 ans qu'aucune activité économique véritablement génératrice d'emplois n'a vu le jour.

Lire la suite

pas_moins_de_13_candidats

Première circonscription : pas moins de 13 candidats

La Préfecture de l'Aube a publié la liste officielle des 13 candidats. C'est à chacun des électeurs de faire son choix, en son âme et conscience. Dans cette campagne électorale, si je faisais des discours, si je participais à des réunions, des meeting, des débats télévisés comme celui que France3 Champagne-Ardenne a organisé le 28 mai, je serais amené à interpeller mes concurrents, à les boucler, les provoquer, les critiquer... Que ce soit sur les programmes des partis qu'ils représentent, où sur les déclarations qu'ils font sur les thèmes locaux, notamment sur le nucléaire... Soyons clair, Je n'ai aucune raison de m'en prendre à ces candidats, sauf deux ou trois : #1 - Bruno SUBTIL parce qu'il est le candidat FN. Voir cet article. #2 - Nicolas DHUICQ parce qu'il traîne bon nombre de casseroles, et que c'est un pro-nucléaire historique. Voir cet article. Je ménagerai le candidat de La République en marche, Grégory BESSON-MOREAU, qui se déclare le candidat anti-DHUICQ... Mais quand il déclare qu'il est favorable à l'implantation d'une troisième poubelle nucléaire dans l'ancien canton de SOULAINES (lors de l'émission Dimanche en politique du 28 mai), il sait qu'il m'énerve. Lui qui habite La Chaise, qui est le papa d'un tôt petit... Le bon air chargé de radionucléides qui stagne autour de la maison familiale en l'absence de vent n'est pas recommandé aux foetus, ni aux nouveaux nés, ni aux enfants... Les coulisses de la campagne 22 mai - Le collage des affiches des 13 candidats. On aurait pu imaginer que l'Etat organise et prenne en charge cette affaire. Et ben non ! Chacun doit se débrouiller. Ce sont donc 13 voitures qui vont sillonner la moitié de la surface de l'Aube... Pas bon pour l'écologie ! Le candidat EE-LV a eu l'idée d'organiser un collage collectif... Et ben non : ça ne marchera que pour un groupe de 4 candidats. Pourquoi ? "Parce que pour mes gars, il est hors de question de coller des affiches des concurrents !" Raisonnement d'un autre siècle... où le cassage de gueule des colleurs d'affiche était fréquent. 28 mai - La guerre des flyers. Dés 11 heures le matin Michel GUERITTE a fait déposer 5 000 flyers sur les pare-brises des voitures garées dans les 6 parking autour de Bergères. Un peu plus tard un autre candidat a fait sa distribution. Il y avait donc deux flyers sous les balais d'essuie-glaces. Puis un troisième candidat a fait faire la même chose, sauf que, après le passage de "ses voyous à lui", il ne restait plus qu'un flyer ! Pratiques d'un autre siècle...

Lire la suite

dallemagne_contre_dhuicq

Philippe DALLEMAGNE candidat contre Nicolas DHUICQ ?

Selon ces BARALBINAGES, publiés dans l'Est-ECLAIR, Philippe DALLEMAGNE, maire de SOULAINES et patron de tant d'entités voulait être candidat EN MARCHE, contre Nicolas DHUICQ ! Philippe DALLEMAGNE est le patron de la CLI de Soulaines (Commission locale d'information) de la plus grande poubelle nucléaire au monde. C'est lui le responsable de la prolifération des sites nucléaires dans le Soulainois. C'est lui le responsable de la lente et inéluctable mort de l'économie de la région. Nicolas DHUICQ était en 2008 le proxénète du nucléaire : il était le promoteur de l'implantation de la poubelle nucléaire FA-VL (voir 27 décembre 2008). Il la voulait chez lui, dans le briennois. L'ANDRA a essayé de la placer à AUXON ou à Pars-Les-Chavannes. Cela n'a pas fonctionné. Et le projet revient dans le Soulainois évidemment. Baralbinages du samedi 13 mai (extrait de l'Est Eclair) GRÉGORY QUI ?  La liste des candidats investis par En Marche ! est tombée jeudi soir. Dans la première circonscription de l’Aube, c’est Grégory BESSON-MOREAU qui représentera la majorité présidentielle. Un candidat inconnu et injoignable jeudi. La candidate d’En Marche ! dans la deuxième circonscription ne le connaît pas. Même son nom est un mystère pour le référent aubois du mouvement. Ça commence bien… CASTING En Marche ! avait pourtant un candidat tout désigné dans la première circonscription en la personne d’Emmanuel PROVIN. Certes, il était déjà investi par le Parti socialiste, mais le Baralbin avait fait campagne pour Emmanuel Macron avant même le premier tour de la présidentielle. Et puis, cela n’aurait pas été le premier socialiste à se mettre en marche… FAÇON PUZZLE Si tout ce petit monde se maintient, il y aura donc un candidat du Parti socialiste, un de la majorité présidentielle, un de La France Insoumise de Jean-Luc MELENCHON, un de Lutte ouvrière et un du Parti communiste (et encore, on craint d’en oublier). Ça fait un peu de monde éparpillé à gauche. Ce n’est plus une élection, c’est un puzzle. Et encore, on ne parle pas de la droite… MERCI BRUNO Nous avions publié dans notre édition du 3 mai, une double page concernant les déchets radioactifs stockés dans notre région. Nous rappelions que Marine Le Pen ne souhaitait pas que le site de Bure (Meuse, Haute-Marne) accueille tous les déchets radioactifs de haute activité. Selon elle, les autres régions françaises devaient, elles aussi, prendre leur part. L’article a fait réagir Bruno Subtil, candidat FN à l’élection législative dans la première circonscription : « Au sujet de Bure, le groupe Front national au conseil régional de Champagne-Ardenne, que j’avais l’honneur de présider, a voté contre ce projet dès le début, contrairement aux élus RPR-PS-PC. Il est parfois utile de rappeler certaines choses  ». Tout à fait ! Merci au FN de nous rappeler ses propres contradictions. ............................................................. Baralbinages du samedi 20 mai (extrait de l'Est Eclair) DALLEMAGNE à l’arrêt Philippe DALLEMAGNE avait des (grosses) vues sur la première circonscription de l’Aube. Le maire de Soulaines, Président de la Communauté de communes de VENDEUVRE-SOULAINES, mais également Conseiller départemental se serait bien vu député à la place de Nicolas DHUICQ. Pour cela, le membre de l’UDI avait deux possibilités. La première, être investi par EN MARCHE !, le parti du Président MACRON. Raté, le mouvement lui a préféré un inconnu de la société civile. Comme quoi, aligner les mandats ne fait pas tout. Un gros poisson dans une petite mare Autre solution, se présenter sans étiquette. Une candidature risquée. Philippe DALLEMAGNE est certes très connu dans le Soulainois. Mais sa notoriété dans l’agglomération troyenne est aussi élevée que celle de l’est-eclair dans le Puy-de-Dôme. Il a cinq ans pour corriger ça. Le dissident En se présentant, Philippe DALLEMAGNE aurait pris quelques coups. En cas de victoire du Front National, le dissident aurait été pointé du doigt comme celui qui a fait perdre sa « famille » politique. Après mûre réflexion, et deux ou trois échanges téléphoniques, l’élu a donc fini par oublier ses envies de Palais Bourbon. Pour se consoler, il pourra toujours voter pour le seul candidat issu du Soulainois, son meilleur ennemi Michel GUERITTE… Quand ça va mal, ça va mal… L’indépendant C’est sûrement une première. Il n’y aura pas de candidat du Parti Socialiste sur la première circonscription de l’Aube. Emmanuel PROVIN, pourtant investi par le PS, qui lorgnait (lui aussi) sur l’investiture EN MARCHE !, se présente désormais comme un candidat « indépendant ». Cela en dit long sur l’état du PS... Tout arrive Nous ne pensions pas écrire ça un jour. Le président du Conseil départemental soutient Nicolas DHUICQ pour les élections législatives. C’est vrai, nous trichons un peu puisqu’il s’agit en réalité de la présidente par intérim Elisabeth PHILIPPON, présente samedi 20 mai au lancement de campagne du député-maire de Brienne. Celui-là même qui était honni par l’ancien président du département Philippe ADNOT. Depuis l’élection de MACRON, la politique a vraiment changé. Le jeu des sept différences Le lancement de campagne du député-maire s’est déroulé entre amis, à Radonvilliers. Durant trois quarts d’heure, Nicolas DHUICQ et son suppléant Marc SEBEYRAN ont multiplié les compliments l’un envers l’autre, devant un public acquis à leur cause : « Nous partageons les mêmes convictions. Bien sûr, il y a des nuances. Sur la question européenne, la place de la France dans l’Europe, son rôle par rapport à l’Allemagne, la Russie  », glisse Marc SEBEYRAN. Et sur Bachar-al-Assad ? ...................

Lire la suite

proliferation-metastases

La prolifération des métastases nucléaires

Lire la suite

dhuicq_casseroles

Nicolas DHUICQ : ses casseroles et sa Pénélope

Lire la suite

Tcherno23

Si vous aviez 15 heures devant vous…

Lire la suite

mon-soutien-a-nicolas-hulot-1

Mon soutien à Nicolas HULOT

Nicolas Hulot, journaliste-reporter, a bénéficié de la renommée de son émission télévisée Ushuaïa et s’est engagé depuis longtemps dans la protection de l’environnement et la sensibilisation du grand public sur les questions écologiques. Et sa remarquable émission lui a donné une crédibilité et une légitimité. En 1990, il crée la Fondation Ushuaïa, qui devient ensuite la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme. (FNH) Après avoir envisagé sa candidature à l’élection présidentielle de 2007, pour que les questions écologiques urgentes pèsent dans la campagne électorale, il se retire en janvier 2007, après la signature du Pacte écologique par la plupart des principaux candidats. Candidat à la primaire présidentielle écologiste de 2011 en vue de l’élection de 2012, il est battu par Eva Joly. Et j'en ai une certaine responsabilité, en tant que Directeur de campagne de mon ami Stéphane LHOMME. Stéphane LHOMME qui ne pouvait supporter qu'un subventionné par l'EDF soit candidat EE-LV. Habitué depuis 2002 des palais présidentiel et ministériels, en visiteur ou en conseiller, Nicolas Hulot a donc choisi, à 62 ans, de devenir ministre. C’est un choix de conscience mais un choix très risqué. Le désir d’agir, de peser, d’être utile, le sentiment sans doute d’être arrivé au bout d’un chemin a fini par l’emporter à un âge où l’énergie est encore là pendant quelques années. Je ne peux que lui souhaiter bonne chance. Reste qu’en apportant son soutien à Emmanuel Macron, Nicolas Hulot conforte un camp dont l’orientation est globalement néolibérale et à peu près opposée à tout ce qu’il pense, si l’on en croit le film qu’il a réalisé en 2009, Le Syndrôme du Titanic, (où il déclare : "Je ne suis pas né ECOLOGISTE, je le suis devenu!"), et son récent Appel des solidarités, Appel auquel j'ai répondu : présent). Le paradoxe est que Nicolas Hulot est bien plus proche par exemple du programme de la France insoumise que de celui d’En Marche, des Républicains ou du Modem. Il va sans doute devoir supporter les chocs, violences et tourments du pouvoir, ainsi que ses douloureux compromis. Mais il y aura surtout plusieurs dossiers chauds sur lesquels il ne devra en aucun cas céder, parce qu’ils engagent l’essentiel. Nous sommes nombreux à déclarer notre soutien au nouveau ministre de l'écologie. Et c'est tout à fait logique, voire stratégique. David Cormand, secrétaire national de EE-LV a déclaré :« Nous avons besoin de beaucoup d'élus écologistes pour peser sur les choix écologiques ». Une grande majorité de candidats EE-LV déclarent : « Quand Nicolas Hulot viendra à l'assemblée avec ses propositions de loi, il faut qu'il y ait des écologistes pour les voter ». Bien évidemment cela n'empêche pas les pessimistes d'écrire des articles qui expliquent que tout ça n'est que mascarade, enfumage... que c'est un échec programmé... que Nicolas HULOT ne pourra s'asseoir à une table où il y aura trop de pro-nucléaire... que le courageux animateur de Ushuaia va se heurter à un mur... qu'il démissionnera avant Noël.  Wait and see. Moi, pour l'heure, je soutiens le bonhomme. Je dis : "Soutenez Nicolas HULOT dans son nouveau boulot". Envoyez un maximum de députés ECOLO à l'Assemblée nationale. Pour les anti-Nicolas HULOT, j'ai concocté une compilation de 100 pages  (en preparation).

Lire la suite

ecologie et l Eglise

L’Ecologie et l’Église

Lire la suite

3.5_millions_de_m3

3,5 millions de m3 de déchets enfouis au bout du jardin

OUI. 3,5 millions de m3, et qui sont là pour l'éternité. Contrairement à ce que vous raconte l'ANDRA, jamais vous ne jouerez au golf sur le gazon qui va recouvrir le stockage, jamais vous ne vous baignerez dans le bassin d'orage transformé en piscine olympique. Voir le calcul qui conduit à ce chiffre terrifiant, qui fait du Soulainois la plus grande poubelle nucléaire du monde, en attendant celle de CIGéo à BURE. Prenez le temps de lire : Garçon, l'addition ! Cet article à lui seul devrait vous convaincre de voter pour Michel GUERITTE qui, avec les autres élus EE-LV, pourrait contribuer à stopper cette cancérisation de notre territoire.

Lire la suite

nuages_andra_tcherno

Les retombées du nuage de Tchernobyl et du nuage de l’ANDRA

La direction de l'ANDRA déteste cette expression Nuage de l'ANDRA ! Et je le comprends. La première semaine de mai 1986, le Nuage de Tchernobyl a eu les effets que l'on sait et ceux que l'on ne sait pas, mais qu'on imagine aisément. Le nuage de l'ANDRA, lui, il est quotidien. Et c'est un nuage qui se forme à partir des rejets de plusieurs cheminées des sites nucléaires, dont le nombre va croissant. (Soulaines, Morvilliers, Daher...) Et c'est ce problème de cumul de faibles doses que je veux dénoncer. Les retombées du nuage de Tchernobyl et du nuage de l'ANDRA : c'est le sujet de la conférence que j'ai animée le 31 juillet 2016 en la Salle des fêtes de Ville-sur-Terre. Voici le sommaire. La situation actuelle est déjà catastrophique : excès de maladies de la thyroïde, (illustration originale sous forme de BD), excès de cancers, (le point de vue de l'IRSN), excès de leucémies. (un cluster, autrement dit : un agrégat spatio-temporel, près de Soulaines ?) Difficile par ailleurs de faire confiance aux études de l'InVS. Institut qui est aux ordres de la Préfecture. Il est urgent d'empêcher l'agrandissement des sites existants. Il est urgent de refuser toute nouvelle implantation. Du travail pour le député !

Lire la suite

enquetes_epidémiologiques

Les enquêtes épidémiologiques dans le Soulainois, on en est où ?

Il était une fois un citoyen qui, en 2005, a beaucoup souffert de la mort d'un petit neveu de deux mois et demi. Un bébé qui est né avec beaucoup trop de malformations. Quatre mois plus tard le même citoyen apprend la naissance à venir d'un autre petit neveu bec de lièvre, lui ! Les mamans étaient toutes deux malades de la thyroïde, dont une très sévèrement (Hashimoto). Intrigué, le citoyen fait des recherches. Il apprend alors que dans sa famille qui habite dans le coin (Ville-sur-Terre - 10200) on dénombre pas loin d'une dizaine de thyroïdites. Il imagine qu'il s'agit d'un problème génétique, que sa famille est touchée. En fait, pas du tout. Alors il se lance dans toutes sortes de recherches. Très vite il constate par une simple enquête de voisinage, que dans les villages sous les vents dominants de la poubelle nucléaire de SOULAINES, donc ceux qui ont subi les retombées des nuages de Tchernobyl et des nuages de l'Andra, il y a quantité de cas de pathologies de la thyroïde et de cancers. C'est l'effet du cumul des faibles doses. Rapidement, on peut dire que pour les cancers de la thyroïde il y a un coefficient 5 par rapport aux chiffres nationaux. Idem pour la vente du Lévothyrox dans les pharmacies du coin. Il en fait état sur le site villesurterre.com. Il alerte les autorités. On lui répond qu'il n'y a pas assez d'habitants, qu'une enquête épidémiologique est impossible. Finalement ce sont les courageux voisins haut-marnais Les Citoyens du coin qui obtiennent de leurs élus le lancement d'une enquête épidémiologique, qui sera réalisée par l'InVS. Un institut qui n'a pas l'indépendance que l'on croit. Les résultats de l'enquête sanitaire montrant un excès de cancers, l'étude sera reprise en modifiant diamètre de référence et période. Il s'agissait de comparer la population à l'intérieur d'un cercle de 15 km, centré sur Soulaines, avec la population de l'Aube et de la Haute-Marne. La conclusion de l'étude : il n'y aucun problème. Circulez, il n'y a rien à voir. Sauf un petit écart sur la mortalité des cancers du poumon. Donc tout va bien. Il est simplement conseillé dans le rapport de refaire une enquête tous les deux ans. Nous attendons toujours le lancement de cette nouvelle enquête complémentaire. 19 janvier 2017 Michel GUERITTE a adressé ce courrier aux responsables de l'enquête InVS de 2010, Étude de mortalité et d'incidence par cancer autour du Centre de stockage de déchets radioactifs de faible et moyenne activité de l'Aube Quelques remarques et quelques questions : # Question 1 - Dans le paragraphe : 2.11.2 Analyse de morbidité Dans un premier temps, chez l’adulte, une analyse globale des données d’hospitalisation par pathologie cancéreuse a été réalisée dans les départements de l’Aube et de la Haute-Marne sur la période 2005-2008. Des ratios standardisés d’hospitalisation (SHR) des pathologies étudiées ont été calculés en prenant comme populations de référence la population de la région Champagne-Ardenne et celle de la France métropolitaine. Chez l’enfant, une analyse descriptive des données d’incidence de cancer à partir des calculs des ratios standardisés d’incidence (SIR) a été réalisée dans les départements de l’Aube et de la Haute-Marne. Dans un second temps, la relation entre le risque de morbidité par cancer et le fait de résider dans un rayon de 15 kilomètres autour du CSFMA a été étudiée en effectuant une analyse par régression de Poisson. Cette analyse de morbidité a été effectuée en distinguant les enfants et les adultes (hommes vs femmes) et uniquement pour les localisations cancéreuses pour lesquelles plus de cinq hospitalisations ou de cas ont été observés dans la "zone des 15 km". Cette analyse fait appel aux mêmes méthodes statistiques que l’analyse de mortalité. Les localisations cancéreuses pour lesquelles les hospitalisations et les cas totalisaient un nombre inférieur à 5 ont été éliminées. J’aimerais savoir quelles localisations n’ont donc pas été prises en compte ? Dommage pour le sarcome d’Ewing ! Une maladie rare qui m’interpelle du fait que parmi les causes on trouve la translocation. Si il n’y a que 1 cas de sarcome d’Ewing par an pour 1 million d’habitants, il en survient donc une centaine par an en France ! C’est très peu. Pourquoi un cas autour de Soulaines-Brienne ? Connaît-on tous ces malades si rares et a-t-on recherché la ou les causes de cette pathologie ? Quel pourrait-être le point commun à tous ces malades ? En ce qui concerne la translocation, il est constaté chez les malades des antécédents de consanguinité, des parents malades de cancers, des possibilités de contamination radioactive. # Question 2 – A propos de l’incidence des leucémies. Pour l’analyse des données de morbidité chez les adultes, l’unité statistique est le code postal. La "zone des 15 km" autour du CSFMA comprend 154 communes, soit 32 668 personnes, dont 16 120 hommes et 16 548 femmes, d’après le recensement de 1999. (page 8) La période de référence est : 2005 à 2008 soit 4 années. (page 6) Dans le tableau morbidité on lit : Leucémie : 12 + 6 = 18 cas sur 4 ans, soit 4,5 cas par an pour une population de 32 668 personnes Dans le monde on trouve pour les leucémies aigües une incidence de 4,7 pour les hommes et de 3,7 pour les femmes. Soit une moyenne de 4,2 pour 100 000 habitants/an. Les incidences pour 100 000 habitants, pour chacune des catégories, varient de 1 à 4 cas pour 100 000 habitants. Pour le monde entier, on trouve 5 cas pour 100 000 habitants, et on va jusqu’à 9 cas pour certains pays. On trouve l’incidence des leucémies, toutes formes confondues, sous forme du chiffre total : environ 9 000 personnes chaque année, avec pour année de référence : 2012 Or, en 2012 il y avait 65,68 millions d’habitants. D’où l’incidence de 13,7 leucémies pour 100 000 habitants. Pour les 32 668 personnes du rayon de 15 km, le nombre de cas attendus devrait être de 4,47 cas par an. Donc, à priori, pas de problème. Mais quid des maladies de Hodgkin : 3 + 1 cas - et des lymphomes non-Hodgkinien : 22 + 15 cas - qui pourraient être considérés comme des leucémies ? Refaisons l’addition : Leucémie : 12 + 6 = 18 cas Maladies de Hodgkin : 3 + 1 cas = 4 cas Lymphome non-Hodgkinien : 22 + 15 cas = 27 cas Total = 49 cas Soit : 12,25 cas par an - Au lieu de 4,47 - Que conclure ? La découverte de 8 cas de leucémies aiguës et autres maladies rares autour de Soulaines est préoccupante. Voir ce dossier. # Question 3 – Idem avec l’incidence des cancers de la thyroïde. Dans le tableau morbidité on lit : Thyroïde : 3 + 22 = 25 cas sur 4 ans, soit 6,25 cas par an pour une population de 32 668 personnes Admettons que les incidences pour 100 000 habitants, pour le cancer de la thyroïde, soient de 10 cas pour 100 000 habitants. Pour les 32 668 personnes du rayon de 15 km, le nombre de cas attendus devrait être de 3,27 cas par an. Or vous en dénombrez 25 !!! Soit 7 fois plus !!! - Que conclure ? # Question 4 – La mobilité de la population Au Paragraphe 2.7, vous dites utiliser une méthode simplificatrice qui ne tient pas compte des départs et des arrivées de la population. Au Paragraphe 2.7.2, vous dites qu’en 1999, 75 % des adultes qui résidaient dans la "zone des 15 km" n’avaient pas déménagé depuis au moins 10 ans. Je constate que dans mon village natal, 74% des enfants nés après 1970 n’habitent plus au village. Et, pire, que beaucoup d’entre eux habitent en dehors de la zone des 15 km. Ce qui signifie que des enfants qui entre 0 et 15 ans auraient subi une éventuelle contamination, et seraient aujourd’hui malades, sont partis enrichir les statistiques hors zone ! Ce citoyen c'est Michel GUERITTE. Il a décidé de prendre le problème par les cornes. il est en train de lancer un Recensement citoyen, comme le fait l'écossais Chris BUSBY. La démarche est intéressante : elle est basée sur le volontariat. Ce sont les habitants qui, volontairement, décrivent les pathologies, leur nombre et la date de survenue, dans chacune de leur famille. Le mode de saisie est original. pas de questionnaire papier, pas de formulaire sur internet, mais une saisie simplifiée sur son smartphone, comme pour un vote à l'émission The Voice ou pour l'élection de Miss France. "Pour une leucémie, tapez 1 - pour un cancer du colon, tapez 2... Nous y reviendrons. Par ailleurs, aujourd'hui, avec la simple Carte VITALE on pourrait très facilement faire un recensement. En effet un homme de l'art, sait aujourd'hui deviner la maladie en regardant le nom des médicaments. Notez que dernièrement l'InVS vient d'obtenir le droit de créer des fichiers pour des enquêtes épidémiologiques...

Lire la suite

Revue de Presse

Michel GUERITTE à la rencontre de la FDSEA et des JA

Lire la suite

Mes communiqués

Le candidat Michel GUERITTE a visité la Journée des Plantes à Bergères, le jeudi 25 mai

Lire la suite

bon coin

leboncoin : L’ANDRA achète consciences

Lire la suite

un charlot ?

Le candidat ECOLO n’est pas un CHARLOT

Le candidat ECOLO n'est pas un CHARLOT Michel GUERITTE, candidat député Europe-Ecologie-Les Verts, dans la première circonscription de l'Aube a profité du long week-end de la Pentecôte pour faire une pause en Suisse. Non, comme Jérôme CAHUZAC, Il n'est pas venu placer son trésor de campagne. Il en a profité pour visiter le remarquable Musée CHAPLIN, à Vevey.  Vous pourrez ainsi tweeter : "Le candidat ECOLO est un CHARLOT !".

Lire la suite

linky

LINKY arrive dans l’AUBE

L'Est-Eclair : Linky arrive chez vous  Il va falloir s’habituer à avoir ce nouveau boîtier chez soi. Cette couleur indéfinissable et obligatoire est censée représenter... la transition énergétique! Le petit compteur communicant d’Enedis est en cours d’installation dans l’Aube depuis quelques jours. C ’est une obligation : les jours des (vieux) compteurs électriques que chacun possède à son domicile sont comptés. En 2009, l’Union européenne a fixé à travers une directive l’objectif de déployer des compteurs communicants dans 80 % des foyers européens d’ici à 2020. QU’EST-CE QUE LINKY ?  Il s’agit d’un compteur électrique nouvelle génération, dit « communicant » ou « intelligent ». Il est capable de transmettre des informations sur la consommation d’électricité d’un foyer (ainsi que l’intensité et la puissance)  via les câbles électriques. Il exécute des demandes de télé-opérations et transmet des données. COMBIEN ÇA COÛTE ?  Le remplacement du compteur ne coûte absolument rien… au client. C’est en revanche un investissement de l’ordre de 5 milliards d’euros pour Enedis, filiale d’EDF chargée de la distribution de l’électricité et en charge du déploiement. Aucun paiement ne peut donc être demandé par un technicien ou agent agréé. Enedis compte sur les gains réalisés pour compenser son investissement. COMMENT ÇA SE PASSE ?  ACTUELLEMENT, LE RYTHME DE POSE EST D’ENVIRON 23 000 COMPTEURS PAR JOUR (4 MILLIONS DE FOYERS ONT DÉJÀ ÉTÉ ÉQUIPÉS EN FRANCE). LES ÉQUIPES D’ENEDIS ASSURENT QU’IL NE FAUT QU’UNE TRENTAINE DE MINUTES POUR REMPLACER UN COMPTEUR. S’IL SE TROUVE À L’EXTÉRIEUR, PAS LA PEINE D’ÊTRE PRÉSENT. EN REVANCHE, MIEUX VAUT PRENDRE RENDEZ-VOUS POUR LE REMPLACER CHEZ SOI.  IL A LA MÊME TAILLE QUE LA PLUPART DES COMPTEURS ACTUELS MAIS DEVRA ÊTRE POSÉ EXACTEMENT AU MÊME ENDROIT QUE L’ANCIEN. À LA FIN DE L’ANNÉE 2017, LA MOITIÉ DE TROYES SERA ÉQUIPÉE. À LA FIN DE L’ANNÉE 2018, CE SERA TOUT LE SUD DE L’AUBE. UN AN PLUS TARD, CE SERA L’EST. ET À LA FIN DE L’ANNÉE 2021, LE NOGENTAIS ET L’OUEST DU DÉPARTEMENT SERONT ENFIN COUVERTS. QUEL INTÉRÊT POUR LE CONSOMMATEUR ?  AVEC CE NOUVEAU COMPTEUR, LE CONSOMMATEUR PEUT SUIVRE CHAQUE JOUR L’ÉVOLUTION DE SA CONSOMMATION ( VIAUN PORTAIL DÉDIÉ SUR INTERNET) ET AGIR RAPIDEMENT POUR MIEUX LA MAÎTRISER. DE NOUVELLES OFFRES DEVRAIENT APPARAÎTRE.  DE PLUS, ENEDIS S’ENGAGE À RÉDUIRE LES DURÉES D’INTERVENTION, PASSANT D’UNE ATTENTE MOYENNE DE CINQ JOURS À 24 H (SANS RENDEZ-VOUS, À DISTANCE). EN CAS DE PANNE PAR EXEMPLE, LE PROBLÈME SERA LOCALISÉ RAPIDEMENT ET ISOLÉ, PERMETTANT D’ACHEMINER L’ÉLECTRICITÉ PAR D’AUTRES VOIES. AINSI, 30 À 60 % DES CLIENTS PEUVENT RETROUVER L’ÉLECTRICITÉ EN QUELQUES MINUTES SEULEMENT.  MAIS QUI A CHOISI CETTE COULEUR ?  À CHAQUE RÉVOLUTION DE COMPTEUR ÉLECTRIQUE SON CODE COULEUR. ÇA A COMMENCÉ AVEC DU NOIR DANS LES ANNÉES TRENTE, PUIS DU BLEU ET DU BLANC DANS LES ANNÉES 90. AUJOURD’HUI, C’EST UN VERT-JAUNE FLUO QUI A ÉTÉ CHOISI. UNE COULEUR INDÉFINISSABLE – QUI NE PASSE PAS INAPERÇUE CHEZ SOI ! – QUI SE VEUT À L’IMAGE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ! ENEDIS AFFIRME AVOIR RENCONTRÉ AVEC CE VERT « UN CERTAIN SUCCÈS  ». AH BON ? Y A-T-IL DES RISQUES À AVOIR LINKY CHEZ SOI ?   Peut-il y avoir un problème technique à la pose ? Le fait que plusieurs communes (encore une vingtaine en France, mais aucune dans l’Aube) aient pris un arrêté municipal (jugé illégal) empêchant la pose (pourtant obligatoire) des compteurs Linky dans les foyers, interroge. PEUT-IL Y AVOIR UN PROBLÈME TECHNIQUE À LA POSE ?  Lors de la pose, le courant est coupé. Il est donc conseillé de débrancher ses appareils puis de les rebrancher juste après. Il arrive néanmoins qu’une coupure de courant intervienne sur certaines installations. Auquel cas Enedis intervient gratuitement pour régler le problème. LE COMPTEUR ENVOIE-T-IL DES ONDES ?  Les informations transmises par le compteur se font par des câbles électriques basse tension grâce à la technologie des Courants porteurs en ligne (CPL). « À l’intérieur du logement, le compteur Linky n’induit pas davantage de champs électromagnétiques que le compteur actuel », assure Enedis. QUID DE MA VIE PRIVÉE ?  Les données de consommation appartiennent au consommateur et ne peuvent être transmises à un tiers (opérateur) sans consentement. De plus, Enedis est soumis à une obligation de protection des informations commercialement sensibles et à une obligation de protection des données personnelles. Que pense Michel GUERITTE de ce LINKY ? Il est abreuvé d'informations alarmantes. Il écoute les spécialistes de ce sujet très controversé. Parmi eux, un ami de longue date : Stéphane LHOMME. Je vous invite à visionner cette courte vidéo.

Lire la suite

generation_future

Les générations futures

Lire la suite

Cinema Vagabon

Le cinéma de Bar-sur-Aube : la ville doit-elle financer sa rénovation ?

Lire la suite

Parc_naturel_Forêt_Orient

Le Parc naturel de la Forêt d’Orient

Lire la suite

ne_pas_voter_fn

Vous votez FN ? Vous y croyez vraiment ?

D’abord regardons le passé. Chaque fois que l’extrême droite est arrivée au pouvoir avec la promesse de « l’ordre » retrouvé pour «  le peuple », c’est le chaos et les crimes qui ont prospéré.  Créer un ennemi intérieur C’est toujours la même recette pour retrouver la cohésion sociale  il faut désigner un ennemi intérieur, c’est plus simple qu’une analyse de la complexité de la situation. En Europe, au XXème siècle, pour l’extrême droite au pouvoir, l’ennemi à éliminer a été : Les juifs pour Hitler Les communistes et les homosexuels pour Mussolini Les rebelles pour Franco. Pour les Le Pen, ce sont les immigrés musulmans. L’extrême droite a besoin de bouc-émissaires, de victimes expiatoires, de sacrifiés pour asseoir son autorité. Globalement il s’agit de s’attaquer aux pauvres plutôt qu’à la pauvreté. Organiser un culte de la personnalité. L’extrême droite arrive au pouvoir grâce au culte d’une personnalité, mais s’effondre dès que celle-ci disparaît. Il y a le fantasme du Père ou de la Mère qui rassemble, console et va protéger. Le fantasme Paternel est un mythe, mais la violence contre les victimes expiatoires a été une réalité. Les pays qui ont conduit l’extrême droite au pouvoir ont connu le chaos après la violence et les milliers de tués. Après Hitler, l’Allemagne est un champ de ruine et  a dû devenir  un satellite Américain pour se reconstruire, l’Italie a perdu une partie de sa population qui a émigré en Europe et dans le monde, l’Espagne a encore des difficultés pour se redresser. Le Front National en France. Comme toujours le discours de l’extrême droite est simple et accessible. Il s’adresse au peuple en lui promettant le retour de sa « dignité ». (Hitler ne parlait que de construire la paix dans ses discours jusqu’en 1939). Pour Marine Le Pen il s’agit surtout de renforcer le pouvoir judiciaire (c’est son milieu professionnel) et de construire des prisons. L'Est-Eclair du 19 mai rappelle la déclaration de Bruno Subtil, candidat FN : son parti a voté "contre" le laboratoire de Bure. Mais il oublie de préciser qu’en 2010, il est « pour » le projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure, comme Marine Le Pen qui soutient le nucléaire. Quand on enlève du programme du FN : la lutte contre les immigrés, le protectionnisme fantasmé, il ne reste aucune ligne précise. La Droite et encore plus l’extrême droite sont de toute façon toujours du côté du grand patronat. Que signifie être « patriote » ? Il n’y a aucune honte à aimer son pays et à se revendiquer patriote avec une priorité souhaitée pour la France, notre espace commun. Qu’est ce que cela veut dire ? Est-ce appartenir à une communauté de gens qui se ressemblent, partagent les mêmes loisirs, les mêmes craintes ? Est-ce appartenir à une communauté de gens qui partagent le même espace vital dans le respect mutuel ? Etre patriote, est-ce se rassembler autour de valeurs basées sur le rejet de l’Autre, ou bien est-ce être prêt à se battre pour que la terre reste habitable et puisse se transmettre ? Voilà les questions qu’il s’agit de poser. Qu’est ce qui met en danger votre présent et votre futur ?  La femme et l’enfant qui ont fui la misère  et tentent de reconstruire leur vie à côté de vous, ou les radionucléides qui empoisonnent la terre et l’eau, pénètrent dans votre corps, détruisent vos cellules entrainant une multiplication des cancers ? Qui sont les vrais patriotes ? Ceux qui vous poussent à la haine de l’autre parce que sa religion et ses habitudes culinaires viennent d’ailleurs, ou ceux qui luttent contre l’Agence Nationale des Déchets Radioactifs qui prévoit d’anéantir votre région par l’empoisonnement global, pour accompagner les mauvais choix du nucléaire d’Electricité de France ? Si la France devient un champ de ruine radioactif, qu’ensuite, poussé par le désir de voir vivre vos enfants, vous voguez sur une embarcation de fortune pour rejoindre l’Afrique en espérant être accueilli, il sera bien tard pour vous poser la question. Les vrais patriotes sont ceux qui défendent la terre, qui luttent contre un danger réel plutôt qu’un danger fantasmé. Vive l’écologie.

Lire la suite

ethique_nucleaire

Ethique… Vous avez dit Ethique ?

Comme expliqué dans Mon programme, le mot ETHIQUE évoque, pour moi, quatre thématiques : #1 - L'ETHIQUE de la gestion des déchets nucléaires selon l'Andra. Douteuse ! On ne sait pas quoi faire des déchets, et on les enfouit à 500 m sous terre en priant qu'ils remontent le plus tard possible, sachant que de toute façon, ils remonteront un jour. L’éthique est au cœur de la mission de l’Andra. L’Église a organisé cette rencontre dans le cadre du dialogue qu’elle s’attache à faciliter entre les citoyens sur les grands sujets de société. L’Andra étant ouverte à toute occasion de dialogue, c’est donc avec beaucoup d’intérêt que nous y avons participé pour expliquer la dimension éthique du projet Cigéo. En effet, l’éthique est au cœur du cadre législatif de gestion des déchets radioactifs en France. Agence publique, indépendante des producteurs de déchets radioactifs, l’Andra porte un projet qui n’est dicté ni par la rentabilité financière, ni par la facilité technique, mais par le seul souci de protéger, de la manière la plus robuste possible, l’environnement et les générations futures. Son action est guidée par trois principes. Celui de responsabilité : ne pas faire peser sur les générations suivantes la charge de nos déchets. Celui de précaution : mettre en œuvre la solution la plus sûre pour réduire définitivement les risques pour l’avenir. Mais aussi celui de réversibilité, pour préserver la liberté de choix des prochaines générations en proposant une approche progressive et ouverte du stockage, un processus de fermeture par étapes, révisable pendant les 100 ans d’exploitation et des installations conçues de manière à faciliter une éventuelle récupération des colis de déchets. #2 - La Commission ETHIQUE du Comité Local d'Information de BURE (CLI) #3 - Le Groupe ETHIQUE de Marc STENGER. L’Eglise prend part aux réflexions sur l’éthique de Cigéo sous la houlette de Monseigneur Marc STENGER, évêque de Troyes et Président de l’Association chrétienne Pax Christi ; un groupe de concertation sur les aspects éthiques du projet de stockage géologique des déchets nucléaires s’est réuni les 30 avril et 7 mai 2016. Jean-Marc Grand, prêtre du diocèse de Troyes et animateur des réunions, revient pour Le Journal de l’Andra sur les objectifs de cette concertation. Pourquoi l’église s’intéresse-t-elle à l’éthique de Cigéo ? La question du stockage des déchets nucléaires intéresse la société tout entière. Elle est certes liée aux choix énergétiques de notre pays, mais elle touche au vivre ensemble, au sens que l’on peut donner à la vie en société, à l’homme dans sa vision de l’avenir et de sa propre responsabilité vis-à-vis de la création. À ce titre, elle nous concerne en tant que croyant et en tant que citoyen. Pax Christi France est un mouvement catholique ayant pour objectif de faire des propositions sur tout ce qui touche à la paix dans le monde. Son antenne Environnement et mode de vie s’attache plus particulièrement à initier ou à contribuer à des débats citoyens sur des grandes questions de société. Elle a initié, il y a un an, une réflexion sur les enjeux éthiques de la gestion des déchets nucléaires en réunissant un premier groupe de travail composé de personnes habitant à proximité des installations de l’Andra dans l’Est. Ses conclusions serviront de base à des échanges plus larges, dans le cadre d’un groupe de concertation national sur le projet Cigéo. Qui y participe et quel est son objet ? Il rassemble une vingtaine de participants, chrétiens ou non, opposants ou non du projet. Outre des représentants du premier groupe de travail local, il intègre aussi des parties prenantes du projet, notamment l’Andra et l’IRSN. L’idée est de permettre à chacun de s’exprimer, pour élargir la réflexion et approfondir le questionnement lié à ce sujet. La concertation n’a pas pour objectif de parvenir à un accord. Il s’agit surtout d’écouter ce que les uns et les autres ont à dire, et de poser les consensus et les dissensus autour de ces grandes questions. Comment va s’organiser la concertation ? Nous avons soumis par courrier aux participants une série de questions identifiées par le précédent groupe de travail. Celles-ci ont trait à la démocratie, à l’information et à la communication, au financement du projet, aux mesures d’accompagnement, aux solutions alternatives ou encore à la réversibilité du stockage. Autant de sujets sur lesquels ils ont été invités à s‘exprimer lors de deux réunions de travail organisées à la maison de la Conférence des évêques à Paris le 30 avril et le 7 mai. Le calendrier de ces réunions a été fixé pour tenir compte des contraintes du débat public sur le projet Cigéo qui a débuté le 15 mai. Les résultats de cette concertation seront versés au débat public sous la forme d’un compte rendu et d’un rapport. #4 - L'ETHIQUE dans la politique. L'ETHIQUE en politique a fait des progrès, mais elle peut mieux faire.

Lire la suite

Revue de Presse

Le militant anti-nucléaire se lance dans la bataille législative (L’EstEclair)

Lire la suite

Revue de Presse

Intervention sur Canal32 de Michel GUERITTE

Lire la suite

Revue de Presse

Mobilisation contre la « nucléarisation »

Lire la suite

Revue de Presse

Mobilisés contre la « Nucléarisation » à Saint-Dizier

Lire la suite

Revue de Presse

Cigéo : Mobilisation décevante pour les 300 000 pas

Lire la suite

Revue de Presse

Une manifestation anti-nucléaire réunit 1000 personnes en Haute-Marne

Lire la suite

Revue de Presse

Un fauteuil pour dix

Lire la suite

Revue de Presse

EELV : Deux candidats dans l’Aube

Lire la suite